Le club de canoë kayak multi-activités ASCKA
Sainte-Marie-sur-Ouche : des bouchons au secours des Alligators

Suite à un cambriolage, l’association de canoë-kayak a perdu cinq bateaux. Un collectif local a décidé de leur acheter deux embarcations.

C’est avec stupeur et colère que les membres de l’association sportive de canoë-kayak les Alligators (ASCKA) ont découvert, le 11 juillet dernier, que leur local de Sainte-Marie-sur-ouche venait d’être cambriolé. Les malfrats ont emporté cinq bateaux, dont un kayak, spécialement aménagé pour une personne handicapée.

Aujourd’hui, les bénévoles ont retrouvé le sourire. Leur présidente, Cathy Hédieux a accueilli, samedi, l’Association des Bouchons pour les handicapés de Côte d’Or, qui ont généreusement offert aux kayakistes deux bateaux tous neufs. Devant le local des Alligators, les membres des deux collectifs se rencontrent et fraternisent ». Nous sommes très sensibles à ce geste très solidaire. Ce vol de bateaux, qu’on n’a jamais retrouvés, s’est accompagné de multiples complications. Il faut savoir que le préjudice s’est élevé à plus de 5000€. Les assurances ne veulent pas nous rembourser, car on n’a pas fait de photos qiunad on a constaté le vol… Une semaine seulement après le cambriolage, l’Association des Bouchons nous ont contactés pour nous proposer son aide », souligne Cathy Hédieux.

À la recherche de bouchons

Jacqueline Leclerc, membre de longue date, du collectif connu pour récupérer les bouchons en plastique, indique : « La somme correspondante à l’achat des kayaks équivaut à 4,5 tonnes de bouchons, triés par une vingtaine de personnes. On aide les associations qui œuvrent dans le handicap ? L’an dernier, on a récupéré près de 40 tonnes de bouchons . On en reçoit moins qu’à une certaine époque, les gens pensent que ça ne se fait plus. Pourtant, on n’a jamais arrêté ! ». La réception de deux bateaux met du baume au cœur des Alligators, qui attendent depuis plusieurs années, la concrétisation d’un projet qui leur tient à cœur. Cathy Hédieux indique : « On voudrait construire un local digne de ce nom, avec des accès adaptés pour les handicapés et un hangar à bateaux. Ce projet est évoqué depuis 2008, le problème, comme souvent, est financier. Comme on n’est pas un club de foot ou de rugby, on touche moins de subventions. Pourtant, on a des arguments à faire valoir : on accueille des scolaires, des classes vertes, des touristes… On attend une réponse de la part de la communauté de commune Ouche et Montagne » . L’intercommunalité, en raison d’un audit financier en cours, ne pourra pas donner sa réponse « avant plusieurs mois ». Affaire à suivre…

Site web des bouchons :

http://www.bouchons21.fr/