Apprendre à se diriger en fauteuil  Colette Petot
Jeudi, à l’initiative de Marie Cologon et Zoé Ganster, deux jeunes filles investies au conseil jeunes de l’Association sportive de canoë-kayak les Alligators (Ascka) de Sainte-Marie, différents ateliers sur le thème du sport et du handicap ont été organisés au collège de Sombernon avec les élèves de 6e et 5e.

Jean-Yves Labaune, principal de l’établissement, a accueilli très favorablement cette initiative tandis que Cathy Hédieux, présidente de l’Ascka, elle-même paraplégique, en a été très touchée et s’est complètement investie dans ce projet.

De 9 à 16 heures, avec une coupure méridienne, cette journée a eu pour but de sensibiliser les collégiens au handicap, au bienfait du sport et à son accès pour tous. Au collège, les élèves sont déjà habitués à côtoyer le handicap puisque M. Lucotte, agent d’accueil, est lui-même en fauteuil.

Au son d’une cloche

De nombreux ateliers se sont déroulés en salle et à l’extérieur, mettant en situation de handicap les collégiens qui devaient s’entraîner à la course en fauteuil roulant, pratiquer le tennis de table, suivre un parcours à l’aveugle, participer à un lancer de cible en se laissant guider par le son d’une cloche, jouer à la pétanque assis et lancer la boule à l’aide d’un tuyau.

Diverses autres activités, tir à l’arc, sarbacane, fléchette pendulaire, lancer de ballon étaient aussi au programme.

Au cours de la journée, les élus Jacky Dupaquier, président de la communauté de communes de la vallée de l’Ouche, et Paul Robinat, ­conseiller général, sont venus encourager les collégiens, ainsi que tous les bénévoles de l’Ascka qui ont permis la réalisation de cette manifestation.

Info Sont à remercier : les professeurs de sport Noémie, Mickaël, Véronique et Sabine ; les jeunes bénévoles de l’Ascka Justin, Patrick, Pierre, Maxime, Pauline, Morgane, Félix, Sylvie et Clément et les adultes Robert, Jacques et Cathy.

Article paru le 15/07/2013